*    3 octobre 1865 Paris
†  10 octobre 1935 Paris


Gustave Loiseau est un peintre post-impressionniste français, connu surtout pour ses paysages et scènes de Paris.

 

Vie et œuvre

Elevé à Paris et Pontoise par ses parents qui possèdent une boucherie, Gustave Loiseau fait un apprentissage avec un décorateur, ami de la famille. Après avoir subi une attaque de fièvre typhoïde qui a failli le tuer, il explique à ses parents, en 1880, qu'il veut devenir artiste. Ces derniers, se rendant compte que leur fils ne changera pas d'avis, vendent leur entreprise et se retirent à Pontoise.

 

Après avoir reçu un héritage de sa grand-mère, il fréquente, en 1888, l'École des Arts Décoratifs puis, en 1889, l'atelier du peintre Fernand Quignon qui lui conseille d'aller à Pont-Aven.

 

Gustave Loiseau gravite dans l'orbite de Gauguin et reste lié au milieu breton. Arrivé en mai 1890 à Pont-Aven, il loge à la Pension Gloanec, où il rencontre Maufra et Moret. Il y reviendra chaque été.


Encouragé par Maufra, il expose à la galerie Le Barc de Boutteville en 1891 et au Salon des Indépendants en 1893.

 

Gustave Loiseau regarde  les  impressionnistes,  il en subit l'influence mais sait cependant trouver un style  bien  à  lui :  une manière  particulière  de  traduire  la lumière en peignant à des heures inaccoutumées de la journée pour les autres peintres. Il a une façon de faire vibrer la matière par un fin réseau de traits superposés dans tous les sens, de rendre la transparence de l'air et du ciel, la fluidité de l'eau, en touches dansantes et mouvantes.

 

En 1894 il participe aux VIème, VIIème et VIIIème expositions des peintres Impressionnistes et Symbolistes chez Le Barc avec des paysages dont 'Matinée de septembre à Pont-Aven' et 'Crue de l'Aven'.

 

À partir de 1897, il est pris sous contrat par Durand-Ruel qui l'expose dans sa galerie de New York, en compagnie de Moret et de Maufra, puis à Paris pour une exposition particulière en 1901.

 

Une maison  de  briques  rouges  au  bord  de  l'Oise, agrémentée d'un toit en ardoises, de bardages de bois et de volets blancs cernés d'une bande de peinture rouge brique : c'est là que vécut, dans le quartier de l'Hermitage, Gustave Loiseau, artiste-peintre, entre 1904 et 1935, année de son décès.

 

Dans le  jardin  de  sa  résidence,  le  temps  semble aujourd'hui suspendu, son atelier est toujours là. Un endroit stratégique pour cet artiste qui a  toujours  aimé  peindre  les  bords  de  l'Oise.

       

Comme  Camille  Pissarro,  il  aime rayonner autour de la ville, peindre Pontoise recouverte de neige ou de givre.

 

Sa technique des années 1920 et 1930 de touche "croisée en treillis" donne à ses paysages une souplesse et une profondeur très originales. Il a apporté une touche qui fait sa singularité.

 

De 1922 à 1928, il peint de nombreuses natures mortes, des vues de Paris, puis des paysages de Moret-sur-Loing.

 

Gustave Loiseau décède en 1935 à Paris.


Gustave Loiseau | Vie et œuvre | Version imprimable PDF

 

 

Œuvres de l'artiste dans des institutions

Dessin

 

L'Isle-Adam ; Musée Louis Senlecq
- Bois d'Ennery 1889, Numéro d'inventaire SD0114

 

Tableaux

 

Boston, Massachusetts, USA, Museum of Fine Arts

 

Buffalo, New York, USA, Albright-Knox Art Gallery

 

Cambridge, England, The Fitzwilliam Museum

 

Dieppe ; Château- Musée
 - Fin d'automne, rivière d'Eure au Vaudreuil, Numéro d'inventaire  961.1.2 ; 3961 a (MD)
- Tournedos sur Seine, neige, givre et brume,  Numéro d'inventaire  961.1.5 ; 3961 d (MD)

 

Geneva, Switzerland, Le Petit Palais - Musée d'Art Moderne

 

Kansas City, Missouri, USA, The Nelson-Atkins Museum of Art

 

New York, USA, The Metropolitan Museum of Art

 

Oxford, England, The Ashmolean Museum

 

Paris ; Musée d'Orsay
- L'EURE EN HIVER,  Numéro d'inventaire RF 1977 228 ; AM 1961 P

 

Pont-Aven, France, Musée de Pont-Aven

 

Rennes ; Musée des Beaux-Arts
- LA POINTE DU JARS AU CAP FREHEL ; LE CAP FREHEL Numéro d'inventaire  INV 52.4.1

 

Rouen ; Musée des Beaux-Arts
- UNE RUE A MORTAIN, NEIGE,.  Numéro d'inventaire  909.1.31

 

St. Petersbourg, Russe, Musée de l'Ermitage

 

Taiwan, Musée Chi-Mei

 

Versailles ; Musée Lambinet
- Champ de blé en Normandie,  Numéro d'inventaire  91.9.24
- Coupe de fruits,   Numéro d'inventaire  91.9.25
- Pont suspendu de Triel,  Numéro d'inventaire  91.9.28
- Pont-Aven, effet de Soleil,  Numéro d'inventaire  91.9.26
- Rivière charriant des glaçons,   Numéro d'inventaire  91.9.23
- Rue de la haute Vieille Tour à Rouen,  Numéro d'inventaire  91.9.27

 

 

Exposition

9 mai - 27 septembre 1981, Gustave Loiseau, Musée Pissarro, Pontoise, France

 

15 Novembre 1985 - 17 Janvier 1986, Gustave Loiseau, Didier Imbert Fine Art, Paris, France

 

 

Bibliographie

Thiébault-Sisson, Gustave Loiseau, Catalogue d'exposition, Georges Petit, Paris, 1930

 

Gustave Loiseau, Catalogue d'exposition, Musée de Pont-Aven, 1964

 

Mady Epstein, "Gustave Loiseau," Vision sur les arts, Bèziers, 1975

 

Jean Melias Kyriazi, Gustave Loiseau, historiographe de la Seine, Bibliothèque des Arts, Paris, 1978

 

Gustave Loiseau, Catalogue d'exposition, Musée Pissarro, Pointoise, 1981

 

Rétrospective Gustave Loiseau, 1865-1935, Catalogue d'exposition, Didier Imbert Fine Art, Paris, 1985